Maurice de Poincy : Notre histoire

A l'origine de Maurice de Poincy, il y avait une petite ferme située à Germigny-sous-Colombs (77), dans la première moitié du 20e siècle. Fabien Maurice et son fils s'y étaient installés pour y débuter le métier de cultivateur.
Commander au drive

La ferme au cours des années…

De Germigny-sous-Colombs…

À l’origine, il y avait une petite ferme située à Germigny-sous-Colombs (77), dans la première moitié du 20e siècle. Fabien Maurice et son fils s’y étaient installés, dans ce qui deviendra plus tard le GAEC Maurice de Poincy.

… à Meaux

Après un déménagement à Meaux, puis à Meaux-Beauval, Gilbert et Marguerite vendent leurs légumes sur les marchés de Meaux.

1965 : arrivée à Poincy

En 1965, la ferme s’installe à Poincy. Au début, il n’y a ni eau ni électricité. Le sol sableux et très acide est très appauvri par des décennies de cultures légumières et plus rien n’y pousse. Les 20 premières années sont dédiées à remettre l’exploitation en marche : installation d’une ligne électrique, creusement d’un puits, construction d’une habitation, achat de tout le matériel… Les légumes sont vendus sur les marchés de Meaux toute l’année. En 1988, à leur retraite, Gilbert et Marguerite ont fait revivre la terre, qui est désormais fertile.

1988 : la troisième génération

Un de leurs enfants, rejoint par 2 autres va reprendre la ferme maraîchère. En 20 ans, ils construisent plus d’un hectare de serres, de chambres de stockage, achètent du matériel et un réseau d’irrigation, et ils agrandissent la surface. Ils emploient alors des salariés. À cette époque, les légumes sont toujours vendus sur les marchés de Meaux puis Lagny. La Protection Biologique et Intégrée ( PBI) débutent en 1993, prélude au système agroécologique mis en place au fil des décennies suivantes.

2008 : l’ère de l’agroécologie

Dès 2008 : tournant agroécologique. De nouvelles façons de travailler se mettent en place dans le cadre d’une gestion holistique de la ferme et son environnement prenant en compte les demandes du consommateur et citoyen, la recherche d’un revenu décent tiré du travail, et de l’impact sur l’environnement. Agroforesterie, non travail du sol, compost végétaux, engrais verts sont des solutions adoptées. Le métier de maraîcher change. Des équilibres biologiques se créent. Les légumes sont en bonne santé dans un milieu équilibré. La ferme maraîchère agroforestière Maurice de Poincy est certifiée ISO 14001, membre du GIE INSYS, du GIEE Agrof’Ile, du réseau AMAP, etc

 

2020 : la 4e genération prend la relève

Nos méthodes aujourd’hui

Ils nous font confiance