Sécheresse - Maraîcher Agroforestier en Production Agroécologique à Meaux

maurice de poincy
maraîcher en agroécologie
visuel maurice de poincy
Aller au contenu

Sécheresse

Actu Sécheresse
Secheresse , Canicule , Changement climatique .
On fait ce qu'on peut !!

La sécheresse n'est pas UN problème spécifique que l'on cherche à résoudre isolement .

Depuis deux décennies , nous sommes dans un changement de système agricole .  Dans une approche globale , holistique , où tous les éléments qui constituent notre environnement sont pris en compte .
éléments naturels : sols, climat, biodiversité, et les cultures que nous introduisons dans le milieu
les contraintes économiques , commerciales, réglementaires
le facteur humain : les gens qui travaillent doivent gagner leur vie avec des conditions de travail de notre temps .
Nous  cherchons  la DURABILITÉ .
Mais nous travaillons à l'échelle de temps agricole  .  
10 à 20 ans pour une agroforesterie pleinement efficiente .
Combien pour  un nouvel équilibre biologique   ...?
L'échelle de temps économique et commercial est différente . Il faut des résultats immédiats .
La difficulté est de concilier les deux temps pour assurer la transition .


En s'inspirant de la nature , beaucoup de systèmes sont mis en place  et étudiés par des groupes d’intérêts économiques et environnementaux  comme les nôtres :  GIEE INSYS et GIEE AGROF'ILE  .

Nous sommes en Maraîchage sur Sol Vivant ET en Agroforesterie .
Non travail du Sol  ET Couvert Végétaux  + Arbres au milieu des parcelles entourées de haies .

Contexte  de l'exploitation : Sols sableux avec 83 % de sables , 10 % de limons , 5 % d'argiles , 2 % de Matieres organiques .  La rétention d'eau du sol est extrêmement faible dans du sable !
En maraichage  en vente directe , il faut  produire toute l'année pour  satisfaire la  demande de la clientele . D'où 250 parcelles ou micro-parcelles emblavées par an , Quelque soient  les conditions climatiques  , il faut prévoir un approvisionnement .

Notre système  augmente la disponibilité en eau pour les cultures , le sol est vivant  donc poreux , l'eau de pluie s'infiltre et ne ruisselle pas . Les matières organiques retiennent  l'eau comme une éponge , ce que le sable ne fait pas .
Les  mycorhizes permettent aux plantes cultivées de mieux résister aux stress ( sécheresse, maladie, ravageurs) Elles sont le  résultat de l'association symbiotique  entre des champignons et les racines des plantes et ne  peuvent se développer que du fait du non travail du sol , dans un sol sain et vivant et équilibré  .

Les arbres  et les couverts végétaux  limitent l'évapotranspiration . Par un microclimat crée par les arbres . Le sol couvert n'est pas  brûlé par le soleil,  asséché par le vent .
Les arbres qui puisent l'eau très profondément dans le sol , peuvent aussi jouer le rôle de pompe à eau . Il y aurait une mise à disposition d'eau pour les cultures en surface .
Malgré les années sèches notre consommation d'eau n'a pas augmenté significativement  depuis de très nombreuses années, bien que la totalité de la ferme soit maintenant irrigable   . Les arrosages sont opérés à des stades clés : semis, reprise à la plantation, grossissement de tubercules par exemple , lutte contre les ravageurs par l'humidification  .
De jour ou de nuit suivant l'effet recherché , suivant les vents , et les incidences sur les conditions de développement des maladies .

Nous adaptons  les espèces cultivees  et leurs implantations en fonction de la sécheresse et des températures caniculaires .
Décalage des dates de semis ou plantations .
Arrêt  de certaines cultures à certaines saisons qui demandent trop d'eau ou soufrent de la chaleur ou des insectes liés à ce changement de climat  . Arrêt des choux fleurs , des radis par exemple aux périodes trop difficiles .
Sorgho comme engrais vert depuis 18 ans , Développement de la patate douce depuis 6 ans .

Des éléments naturels , ce n'est pas la sécheresse qui nous impacte le plus , mais la montée des températures  et les ravageurs associés .

Et puis il y a tant d'autres problèmes en plus des élements naturels ...  
On fait ce qu'on peut  mais au bout d'un moment trop c'est trop et nous ne sommes surhumains , çà va finir par craquer ...

sorgho en serre
le sorgho demande peu d'eau
patate douce agroforestière
patate douce sur mulch en agroforesterie
Retourner au contenu