engrais verts

maurice de poincy
maraîcher en agroécologie
visuel maurice de poincy
Aller au contenu

engrais verts

Maraîcher Agroforestier en Production Agroécologique à Meaux
Publié par fabrice dans agroécologie · 6 Août 2021
Tags: agroécologie

Engrais verts : imiter la nature

20 ans !
Voilà 20 ans que nous sommes de fervents adeptes   des engrais verts .
On en met partout , toute l'année   et dehors  comme sous abris  .

Oui mais  «  C'est quoi çà des engrais verts !? »  
Déjà  ce ne sont pas des granulés   issu de la pétrochimie  qui ont été  peints en vert .
D'ailleurs les engrais verts ce ne sont pas des engrais non plus !

Alors c'est quoi ?
Ce sont des plantes !

Pour  faire rapide : on a un modèle originel qui fonctionne , c'est la forêt .  
La forêt absorbe le carbone de l'air ( le gaz carbonique )  par la photosynthèse , rejette de l'oxygène et stocke le carbone ( le bois , les racines ) . Les feuilles tombent, des animaux vivent , mangent et meurent , des insectes, des champignons puis des bactéries vont recycler tout çà .  
Tout est recyclé .  
Et pas d'engrais artificiel là dedans .  

Bon on pourrait en rester là … çà marche nickel  .
 Oui mais …  on ne vit plus dans les cavernes !

Bon, on va ramener çà à notre échelle  de temps et d'espace .
A Poincy en 2021 , sur 17 ha , avec 6 personnes qui travaillent à produire de la nourriture .

Alors , les engrais verts ? oui j' y arrive !
Dans la forêt ( pas celle qui est exploitée par l'homme ) ce qui est produit  y  reste et  est mangé sur place , pourrit  . Recyclage . Circuit ultra court !!
Dans les champs , on « exporte » ce que la terre a produit . La terre  produit une salade , nous on  la récolte, et vous la manger en ville .  Rien ne retourne au champs .
La salade ne sera pas  mangée par les animaux , pas d' insectes , pas de bactéries , pas de recyclage .
Donc  la terre perd la vie , au sens propre .  

Alors on imite la forêt .  Entre deux cultures « exportatrices » , nous  en cultivons une qui restera sur place .

Ce carbone retourne au sol ( sol =  milieu minéral et  organique ) qui va littéralement le nourrir . « Rien ne se perd , rien de se crée , tout se transforme »
Du carbone de l'air ( ce gaz carbonique si connu maintenant) la vie le transforme en nourriture .

Concrètement ,  
nous semons du sorgho pour l'été  qui consomme plus de carbone de l'air que 97 % des autres plantes .  
Comme le maïs , c'est une plante très productive . Elle pousse très vite , produit beaucoup de matière organique , bien plus que toutes les autres et plus rapidement  . Adaptée au changement climatique .
Nous utilisons aussi les classiques légumineuses,  qui sont une source d'azote naturel .  
Nous utilisons le sarrasin qui va rendre disponible le phosphore du sol pour les autres plantes après lui .
Et d'autres plantes encore   dont le seigle fourrager  . C'est  le plus cultivé puisqu'il couvre toute la surface de notre ferme depuis l'automne jusqu'au printemps , ou plus longtemps encore .

  1. Ces « engrais verts »   vont donc transformer le carbone de l'air , utiliser les minéraux dans le sol y compris ceux qui sont en profondeur où  les plantes maraîchères n'ont pas accès .
  2. Broyés , en surface , ces résidus vont nourrir de petits animaux, puis des insectes, puis des champignons , des bactéries .  Et cela va donner des sels minéraux qui seront eux assimilables par les plantes cultivées .  
Et  la boucle est bouclée .
D'où le nom d'engrais verts !!

Bon, là j'ai schématisé .  
Et  dans la pratique la mise en œuvre  n'est pas si simple .  
Et on ne s’arrête pas aux engrais verts pour que tout marche bien  .
Pardon, pour essayer que tout marche bien !
Les engrais verts ce sont  des matières  organiques fraîches toutes jeunes .
Comme chez l'humain , le sol a besoin de nourriture diversifié  
On peut voir les engrais verts comme des sucres ,  mais il faut aussi une nourriture plus « consistante » qui tiennent dans le temps et qui fasse du «  muscle »  .

Revenons à la forêt du début …  
Les branches mortes, les arbres morts sont une source de nourriture  qui tombent sur le sol .
Ce ne sont pas les engrais verts qui les remplacent .  
Nous sommes en agroforesterie .  Nous avons planté des milliers d'arbres et d'arbustes au milieu des légumes .  
Ce n'est pas encore suffisant aujourd'hui .
Alors on dépose aussi sur le sol les broyats de branches que nous  importons  de  Marne la Vallée  .

Mais çà sera l'objet d'une autre publication …

J'ai imagé, simplifié le discours qui n'est pas scientifique !!
Il y a des tonnes de littératures sur le sujet , et même  la science ne comprend pas tout aujourd'hui  .

Bonne journée .

Et plantez des arbres !



Retourner au contenu